[Cercle Kléber Haedens] Compte-rendu du Cercle sur l'Immigration.

Publié le par Lilium

Introduction
« Nous sommes avant tout un peuple européen de
race blanche, de culture grecque et latine et de
religion chrétienne. »
« Sinon la France ne serait plus la France. »
Citations de Charles de Gaulle.


1 - État des lieux
Immigration de travail : 11,91% ou 28000 personnes.
Regroupement familial : 35,31% ou 83000 pers.
Étudiants : 22,55% ou 53000 pers.
Divers (dont étrangers malades) : 11.91% ou 28000 pers.
Demandeurs d'asile : 18,29% ou 43000 pers.


= 235 000 immigrés / an en France


2- Problème économique
Le passage sous GISCARD et CHIRAC d'une
immigration de travail à une immigration de
peuplement avait pour but de fixer les
populations sur le sol français afin d'immobiliser
les capitaux qu'ils représentaient et qui
repartaient mécaniquement dans les pays
d'origine. Ils n'avaient pas vu que ces mesures
conduiraient à la ruine des nos systèmes sociaux
et précariseraient davantage la situation
économique des pays d'origine en leur volant leur
unique richesse: leur Jeunesse.


3- Problèmes identitaires et
culturels
La ghettoïsation des quartiers où résident les
populations d'origine immigrés posent des
problèmes d'unité culturelle et de cohérence
identitaire. Ils mettent en évidence les risques de
« balkanisation » de notre pays.


4- Solutions
Il existe de nombreuses manières de traiter les
maux provoqué par l'immigration. Traitement
politique, traitement policier, traitement social,
etc...


Conclusion
... Mais seul un traitement durable et serein,
effectué dans un objectif de rassemblement
national peut sauver la France de l'abandon qui la
menace.

 

 Lilium

Publié dans Cercle Kléber Haedens

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Garniel 01/12/2010 13:05


Ces chiffres sont ceux du gouvernement, donc ni sur- ni (trop) sous-évalués !